l'aménagement urbain à EPINAY-SUR-ORGE.

Le 11 mars 2002, le Conseil municipal d'Epinay a autorisé, le Maire d'Epinay à signer, dans le cadre du Plan Local d'Urbanisme (PLU) :
- une convention d'assistance-conseil avec l'État, Direction Départementale de l'Equipement (DDE) de l'Essonne.
- une convention d'assistance à maîtrise d'ouvrage avec la SEMESSONNE.
La 1ère convention, classique, vise pour les Communes, à obtenir la collaboration des experts de la DDE (prestations gratuites pour les Municipalités), pour leurs études d'aménagement urbain.
La 2de convention passée avec une Société d'économie mixte, dénommée SEMESSONNE.
Cette Société est connue des Spinoliens; elle avait déjà travaillée avec notre Commune pour élaborer 2 documents de réflexions intitulés "Etudes de faisabilité de l'Aménagement du Quartier de la Gare à Epinay/Orge" en date d'avril 1994 et de Janvier 1996.
Ces ébauches d'aménagement du Quartier, approximatives contenaient de nombreuses erreurs et surtout faisaient peu de cas de l'urbanisation existante du secteur.
Leur révélation avait provoqué un véritable tollé dans le secteur.
Notre Association avait dénoncé la légèreté choquante de ces projets et exigé leur retrait.
La Municipalité d'Epinay nous a alors assuré que ces propositions d'aménagement resteraient sans suite, n'étant que de simples réflexions, ce dont nous avons pris acte.

La SEMESSONNE a par ailleurs été mandatée par notre Commune pour  établir un document intitulé "Programme de référence en matière d'urbanisme à Epinay".
Il s'agit d'un document présentant des hypothèses d'évolution urbaine de la Commune.
La convention évoquée le 11 mars 2002 vise à l'actualisation de ce Programme de référence dans un 1er temps, avant de procéder à la concertation dans un 2d temps.
L'actualisation de ce document est entre autres raisons justifiée, par l'avancée du projet Tangentielle Ouest-Sud.
A l'époque de la 1ère rédaction du Programme de référence, 2 scénarios étaient présentés pour les voies ferrées de cette liaison, en souterrain ou en surface (la 1ère hypothèse a vite été abandonnée).
Un des objectifs poursuivi étant notamment, selon M.JEU, Rapporteur du projet, "de disposer d'un plan d'aménagement répondant aux souhaits de la Commune, pas seulement à ceux de la SNCF, sur la Gare de correspondance et ce qui va autour".
Lors du Conseil Municipal du 27 septembre 2002, il a été officiellement annoncé que la 1ère partie de l'étude de la SEMESSONNE, intitulée "actualisation du Programme de référence " est désormais achevée.
Ce Conseil a en outre délibéré d'une convention entre la commune d'Epinay-sur-Orge et l'Agence Foncière et Technique de la Région Parisienne (AFTRP) pour la réalisation d'études urbaines dans le cadre du projet ferroviaire de Tangentielle Ouest-Sud.
Une autre convention a également été approuvée lors de cette séance, elle traite du financement des études du pôle d'Epinay-sur-Orge.

Ce pôle avait été évoqué lors du Conseil Municipal du 29 juin 2000, l'idée étant "d'organiser un nouveau pôle urbain autour de la gare de correspondance comportant habitats, bureaux, services, activités commerciales et équipements publics".
Cela comporte la définition d'un projet urbain, les dessertes, les incidences foncières, techniques, financières et urbaines de la reconversion des délaissés SNCF et des conséquences liées à la suppression du passage à niveau de Petit-Vaux.
Le Comité de pilotage du projet Tangentielle Sud avait dans un relevé de décision du 17 février 1997 listé les études à poursuivre ou à engager.
La commune d'Epinay a passé un accord avec l'Agence Foncière et Technique de la Région Parisienne (AFTRP), Etablissement Public, pour confier à cette dernière une mission d'assistance et de conseil à maîtrise d'ouvrage portant sur :
- la définition du pôle urbain autour de la future gare
- les modalités de mise en oeuvre du projet.

Les conclusions de cette étude doivent permettre :
- à RFF, SNCF et STIF de valider les hypothèses de fonctionnement envisagées pour la nouvelle gare
- au Département de l'Essonne de valider, dans le cadre d'un projet d'aménagement urbain d'ensemble, les solutions de raccordement à la voirie locale et à la RD 257 ainsi que les voies liées à la suppression du passage à niveau de Petit-Vaux. 
- à la commune d'Epinay de définir les principaux enjeux du projet de gare en terme de développement économique et de fonctionnement urbain, de définir son projet urbain pour finaliser son Plan Local d'Urbanisme (PLU, ex-POS) et particulièrement son Plan d'Aménagement et de Développement Durable (PADD), de connaître les actions urbaines d'aménagement à engager pour prendre les décisions préalables des phases opérationnelles.

L'étude d'aménagement portera sur les Quartiers d'Epinay suivants :
- Gare nouvelle
- Gare actuelle (RER C)
- Gare de Petit-Vaux
Voir le plan du périmètre de ces études urbaines.

Cette étude prendra en compte les principes d'organisation de la plate-forme d'échange étudiée par RFF et par la SNCF dans le scénario D, principes validés, par les intervenants au projet lors d'une réunion en Mairie d'Epinay le 21 mars 2002 (Nota : dont nous n'avions pas eu d'information en communication)  :
- aménagement au niveau du terrain naturel de la RD257 et de la gare routière (6 emplacements);
Nota : le projet de passage en souterrain de la RD257 est officiellement écarté, ce dont nous nous félicitons, étant donné les risques hydrologiques importants du secteur.
- intangibilité des tracés prévus pour les grandes infrastructures routières et ferroviaires (RD257, tracé de la Tangentielle) et pour le tracé de dérivation de l'Yvette.
- localisation du bâtiment voyageur dans le scénario D (Nota : aucun plan récent ne nous a été communiqué).
- aménagement d'une voie d'innervation du pôle intitulée "voie traversière".
- implantation de la gare routière et du parking au nord des voies du RER C. 
 
Cette étude durera 5 mois à compter de la signature du contrat (non compris les délais de validation par le Comité de Pilotage des études.
Cet organe nouvellement créé est distinct du Comité de pilotage du projet Tangentielle, que nous connaissons déjà.
Il se compose des personnes ci-dessous ou de leur représentant :
- le Préfet de l'Essonne
- le Président du Syndicat des Transports d'Île de France (STIF)
- le Président du Conseil Général de l'Essonne
- le Maire d'Epinay-sur-Orge
- le Président de la SNCF
- le Président de Réseau Ferré de France (RFF)
Il est prévu qu'il puisse consulter si besoin les Municipalités de Morsang-sur-Orge, Savigny-sur-Orge, Villemoisson-sur-Orge, Longjumeau, les transporteurs et les représentants du Centre Commercial des Rossays.
Nota : bien qu'elles ne soient pas mentionnées, il nous paraîtrait équitable que les Associations locales de Quartier concernées puissent l'être également. 

Le Comité de Pilotage des études :
- arrête le programme des études entrant dans le cadre de cette convention
- suit et contrôle le déroulement des études et des dépenses
- valide les travaux de chaque étape et le rapport final.
Un Comité Technique composé de représentants des membres du Comité de Pilotage des études est créé pour préparer les réunions et pour  coordonner l'action des intervenants.

Coût total des études 60 310 €, répartis comme suit :
- RFF 30 %
- STIF 42,5 %
- SNCF 7,5 %
- Conseil Général de l'Essonne 16,7 %
- Epinay-sur-Orge 3,3 %

Les études comporteront 5 volets :
1/- analyse des incidences du projet Tangentielle sur chacun des sites concernés.
2/- diagnostic foncier et immobilier
3/- étude de programmation.
Durée d'étude de ces 3 premiers volets : 2 mois.
Un dossier de rendu intermédiaire est établi, puis est validé par le Comité de Pilotage des études.
4/- étude urbaine de développement et d'aménagement du pôle de gare.
Durée d'étude de ce volet : 2 mois, à partir de la date de validation de l'étape précédente.
Un dossier de synthèse comprenant l'ensemble des scénarios étudiés est élaboré, puis est validé par le Comité de Pilotage des études.
5/- proposition de stratégie d'intervention opérationnelle.
Durée d'étude de ce volet : 1 mois, à partir de la date de validation de l'étape précédente.
Un dossier complet comprenant l'ensemble des études et leurs conclusions est établi, puis est validé par le Comité de Pilotage des études.

Notre Municipalité a annoncé souhaiter organiser une réunion de la Commission Extra-Municipale Tangentielle pour évoquer ces études urbaines réalisées sur la commune d'Epinay dans le cadre du projet ferroviaire Tangentielle Ouest-Sud.

Une réunion publique d'information est prévue avec la Société d'aménagement AFTRP : le jeudi 5 décembre 2002 à 19 H (Salle des Mariages-Mairie d'Epinay).
   
Notre Association réclame de la part de notre Municipalité une réelle concertation avec la Population, par le biais des Associations représentatives.
Cela passe d'abord par une communication des documents : plans, compte-rendus des réunions intervenues du STIF, du Comité de Pilotage local et des réunions importantes intervenues, comme celle intervenue le 21 mars 2002 à la Mairie d'Epinay.
Une présentation des principes actés sur ce projet lors de cette dernière réunion devrait légitimement être effectuée aux Associations des Quartiers concernés, représentantes des riverains concernés.
Une communication sur l'état d'avancement du projet au Conseil Municipal serait également souhaitable.

Retour